Histoire

Le village de Crécy abritait au Moyen-Âge un château fort, détruit vers le XIème siècle par les Anglais dont le camp était fixé près du moulin de la Bellassière, situé sur la rivière la Blaise.

 

 

Quelques siècles plus tard Louis-Alexandre Verjus, marquis de Crécy, qui s’était endetté fut contraint de revendre son château. Le roi de France Louis XV lui acheta pour l’offrir le 21 mai 1746 à Jeanne-Antoinette Lenormand d’Etioles, plus connue sous le titre de madame de Pompadour. 

 

Cette jeune femme, amie des philosophes et des artistes, fit effectuer de nombreux aménagements dans le château et ses jardins, mais aussi dans l’ensemble du village qu’elle modernisa. 

Le canal situé en contrebas du château était fermé au sud par le petit manoir d’Aunay et au nord par le moulin de la Bellassière. 

Elle transforma en 1750 l’usage de ce moulin à blé qui devint un jardin d’hiver et la buanderie du château. Elle modifia son apparence extérieure afin d’embellir la perspective qu’elle avait des hauteurs de Crécy en faisant apposer une incroyable façade aveugle en harmonie avec la façade du château aujourd’hui disparu.